En Belgique 

En Belgique, on distingue quatre classements : A, B, C et D ; le classement A regroupant les joueurs du niveau le plus élevé.

Les classements B et C se subdivisent en B2, B1, C2 et C1.

En tournoi, seuls les joueurs classés de A à C1 ont l’obligation de jouer avec des volants en plumes. Les volants plastiques sont utilisés par les joueurs classés C2 et D.

 

En France

Le classement national est composé des séries Elite, A, B, C et D.

Chaque série est composée de quatre classements : par exemple B1, B2, B3, B4 (le meilleur étant B1).

Petite exception, les classements de la série Elite sont Top5, Top10, Top20, Top50 (en fonction de leur rang national).

Les joueurs classés Elite sont les meilleurs et les joueurs NC (non classés) sont ceux qui débutent ou qui ne disputent pas de compétition.

Un joueur a un classement propre à chaque discipline (simple hommes/dames, double hommes/dames et double mixte) et ses classements sont souvent exprimés ainsi : S/D/Mx. Par exemple : C1/C4/D1.

Le classement dépend d’un nombre de points comptabilisés en fonction des victoires ou des défaites. Le calcul est assez complexe et le classement du joueur est réévalué en septembre et en février sur la base des matchs joués lors des 12 derniers mois.

 

Au Luxembourg

Le Luxembourg a quatre classements A, B, C et D. Chacun de ces classements est subdivisé en 2 classes qui sont nommées comme suit : A00 (joueurs les plus forts) A05 B10 B15 C20 C25 D30 D35 (classement initial pour un nouveau joueur). Le classement individuel de chaque joueur est revu après chaque match de championnat national. On fait des points positifs pour chaque match gagné contre un joueur de même ou d'un classement supérieur et des points négatifs pour des match perdu contre un classement inférieur ou égal. On monte dans la catégorie supérieure à +12 points et on descend de classement à -6.

 

Au Québec

Le classement est divisé en 4 catégories : Élite, A, B et C. Il n’y a pas de sous-catégorie. Selon certain critères, des joueurs peuvent être promus à la fin de chaque saison. Cependant, il n’existe aucune démotion sauf si le joueur en fait la demande et que cette demande est acceptée par la fédération.

 

En Suisse

Le classement national comprend les catégories A, B, C, D et NC (non classé). Les catégories A à D sont subdivisées en degrés 1, 2 et 3 (par ex. B1, C3). Un joueur a un classement propre à chaque discipline (simple, double et mixte), mais le classement entre la meilleure et la moins bonne discipline ne doit pas excéder 2 degrés, afin que le match soit pris en compte pour le classement. La catégorie A est la plus élevée, suivie de la catégorie B, et ainsi de suite. Tous les matches officiels disputés lors des 12 derniers mois avant la date d’évaluation sont pris en compte.

Le classement est établi sur la base de points, selon le classement de l’adversaire, ou du classement moyen de la paire adverse. Une défaite n’a pas de points négatifs pour conséquence. Par contre, le match compte pour l’addition des matches disputés (jamais inférieur à 10), à l’exception des défaites contre un joueur ou une paire classée deux degrés plus haut ou plus. Le total des points d’un joueur est, par discipline, la somme des points des matches gagnés divisée par le total des matches pris en compte. Cependant, les victoires qui abaissent le total des points ne sont pas prises en compte.

 

(source wikipédia)